Category Archives: Entretien

NETTOYAGE PRINTEMPS

Grand nettoyage et travaux de rénovation

C’est l’heure du grand nettoyage de Printemps ! A la fois très attendue et tant redoutée, c’est le moment pour vous de faire du tri, du rangement et quelques réparations. Mais c’est aussi l’occasion d’effectuer des travaux de rénovation.

Voici quelques points à ne pas négliger qui vous permettront de valoriser votre logement :

Lutter contre l’humidité et la condensation sur les fenêtres

Inutile d’essayer de cacher ces disgracieuses tâches qui sont apparues sur votre plafond. Sans la pause d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) elles réapparaîtront aussitôt. Une fois l’appareil installé et votre plafond nettoyé, attendez un à deux mois afin d’être sûre que ces tâches ne réapparaissent pas. Autre solution, la pose de fenêtres aluminium. Elle remporte tous les suffrages en matière de pont thermique, est plus écologique, esthétique et moins chère que les fenêtres bois. Allié à du double vitrage, vous serez certain de diminuer considérablement vos factures d’électricité.

Lessiver et rajeunir les murs

Les parois des murs peuvent également avoir quelques traces noires. Avant d’entreprendre un quelconque nettoyage sur votre papier peint, vérifier qu’il soit réellement lavable puis dépoussiéré le. Si vous voulez redécorer vos murs, vérifiez qu’il n’y ait pas de fissures sous le papier peint. Il faudra ensuite poser un enduit de lissage et des bandes spécifiques entre les plaques de plâtre avant de passer par l’étape décoration !

Entretenir les volets

Les étés caniculaires ainsi que la pluie sont les ennemies de vos volets (d’autant plus s’ils sont en bois). Démontez-les et retirez les ferrures afin d’y déposer un antirouille. Ensuite, décapez vernis et peinture, rebouchez les trous, poncez et nettoyez. Puis poser une couche de protection avant d’appliquer une peinture de la couleur de votre choix !

briquer la salle de bain

Avant de songer à entreprendre de grands travaux de rénovation dans votre salle bain, retroussez vos manches et armez-vous de produits d’entretien. Les problèmes les plus récurrents sont : le tartre, les joints noirs et les tâches grasses. Vous pouvez remédier au tartre ainsi qu’aux tâches grasses grâce à des remèdes de grand-mère. Le mélange sel-vinaigre blanc fera des merveilles contre le tartre. Pour combattre les tâches grasses, munissez-vous d’un oignon et frottez ! Contre les joints noirs, une seule solution : les vapeurs d’un nettoyeur à pleine puissance.

En revanche, pour résoudre les problèmes de robinetterie nous avons comme seule et unique solution de changer de robinets. L’usure peut vous amener à gaspiller près de cent litres d’eau par jour sans que vous ne vous en rendiez réellement compte.

Et vous, quel est votre programme pour ce grand nettoyage de Printemps ?

 

 

entretien porte garage

Comment nettoyer et entretenir sa porte de garage?

On y pense pas assez souvent mais entretenir sa porte de garage est tout aussi important que d’entretenir n’importe quelle pièce de la maison. Cela évite des désagréments malvenus.

Le nettoyage

Tout d’abord, la première étape est de nettoyer sa porte de garage de toutes les poussières qu’elle a pu accumuler. Pour cela, rincez-la avec un tuyau d’arrosage.

En fonction duporte garage matériau dans lequel est conçu votre porte de garage, il faudra procéder à plus ou moins d’entretien.

Une porte en PVC, aluminium ou acier sera nettoyable facilement : il suffit d’utiliser un savon doux environ une fois par anporte de garage bois et de rincer avec un tuyau d’arrosage. Évitez des produits trop forts ou trop abrasifs ainsi que les machines de lavage à haute pression.

Pour les portes de garage en bois, en plus d’un nettoyage au savon tout comme les portes en PVC, aluminium ou acier, il vous faudra poncer votre porte et la vernir ou la lasurer au moins tous les deux ou trois ans afin d’en éviter la dégradation qui peut être beaucoup plus rapide. En effet, le bois étant un matériau vivant, il peut « travailler » avec le temps, un entretien régulier est donc indispensable.

L’entretien

Il faut également penser à lubrifier les roulettes, rails et ressorts de votre porte de garage assez régulièrement pour éviter que ceux-ci ne se bloquent. Pour cela, vous pouvez utiliser un produit à base de silicone ou de l’huile à moteur pour voiture. Pour les rails, vous pouvez utiliser le même produit ou du dégrippant pour rails.

Si votre garage est électrique, assurez vous que votre porte s’ouvre et se ferme correctement. Si ce n’est pas le cas, faites appel à un menuisier de Nîmes et ne le faites surtout pas seul : vous risqueriez de vous blesser. Assurez-vous également que les détecteurs inverseurs de sécurité (système permettant à la porte d’inverser automatiquement son mouvement si un objet ou une personne se trouve dans sa trajectoire) soient bien branchés et fonctionnels.

Nettoyez également les coupe-froids avec un détergent tout usage et lubrifiez-les avec un produit contenant du silicone.

entretien porte bois

Comment entretenir une porte en bois ?

L’humidité, le vent, et même les rayons du soleil détériorent facilement le bois. Il est donc primordial de protéger votre porte en bois. Pour cela il faut que celle-ci soit lasuré. Voici quelques conseils pour réaliser vos travaux.

 

Retirer la porte

  • Protégez le sol en disposant des bâches, journaux ou cartons.
  • Dégondez la porte en la soulevant soit à l’aide d’un lève-porte, soit en vous servant d’un pied de biche posé sur une cale de bois et faisant office de levier.
  • Posez-la sur des tréteaux.

Retirez les paumelles et les poignées ainsi que toutes les ferrures et décorations afin de pouvoir travailler plus facilement.

Protéger les murs

  • Appliquez autour du cadre des bandes de ruban adhésif, afin de ne pas baver sur les murs lors de l’application de la lasure.
  • Pensez à protéger le sol, à la base de l’huisserie de la même manière.

Préparer le bois

  • Si votre porte est neuve et n’a jamais reçu de peinture ou de vernis, il vous suffira de l’égrener soigneusement. Pour cela, poncez très légèrement de manière à faire disparaître toutes les aspérités granuleuses d’un mur ou d’une planche en bois. Ensuite, dépoussierez soigneusement.
  • Si votre porte a déjà été vernie ou peinte, un décapage est obligatoire pour obtenir un rendu final de qualité. Le but de ce décapage est de retrouver un bois brut. S’il y a eu plusieurs couches de vernis ou de peinture, commencez par retirer les premières couches avec un décapeur thermique. Prendre garde au bois qui peut être très vite abîmé avec ce type d’appareil. Ensuite, pour terminer le décapage, utiliser un décapant chimique que vous étalerez au pinceau. Laissez-le agir quelques minutes. Lorsque la couche de vernis ou de peinture est bien imprégnée, grattez-la avec une spatule puis brossez le bois. Rincez-le à grande eau et laissez-le sécher. Reprenez ensuite le cours normal des opérations, égrenage, brossage, dépoussiérage.

Bon à savoir : Le chêne et le châtaignier sont des bois tanniques, il faudra donc les rincer à l’alcool à brûler.

  • Si la couche de lasure que vous avez l’intention d’appliquer procède d’un entretien courant et régulier. Nettoyez la porte avec une lessive dégraissante. Égrenez-la, puis dépoussierez-la soigneusement. Par contre, si le bois est abîmé, un traitement comme pour les bois peints ou vernis, avec décapage, sera nécessaire.

Appliquer un fongicide et un insecticide

Si le bois de votre porte semble être attaqué par des champignons, des moisissures ou rongés par des insectes, il faut impérativement le traiter avant toute application de lasure. En général il est conseillé de suivre les indications des fabricants des produits de traitement de bois intérieur. Après avoir éliminé les parties abîmées, en les rebouchant éventuellement avec de la pâte à bois (ou mastic à bois pour les gros trous):

  • Appliquez ou injectez le fongicide ou l’insecticide.
  • Retirez les traces de moisissures et dépistez les causes d’humidité.
  • Ensuite, nettoyez le bois, poncez-le, brossez-le et dépoussiérez-le.

Réparer une porte abîmée

Si votre porte est trop abîmée, il faudra bien souvent la réparer avant de songer à la traiter.

    • Si le bois est noirci, pour cause d’humidité, utiliser un éclaircisseur après avoir traité les causes de cette humidité.
    • Si le bois est vermoulu, grattez-le, enlevez les parties trop friables puis appliquer un durcisseur et une pâte à bois.
  • Si votre porte est fissurée, ou trouée, rebouchez les interstices avec de la pâte à bois. Poncez après séchage et dépoussiérez.

Pour plus d’informations ou la réalisation d’un devis rendez vous sur notre page contact.

Quel entretien pour mes volets ?

L’entretien de ses volets : un geste régulier suffit !

Ça y est, vous avez enfin terminé la pose de vos volets tant convoités ! Maintenance l’étape du choix et de la pose de votre volet passait, il ne vous reste plus qu’à vous préparer à la prochaine étape : l’entretien !

Il faut savoir que tous les volets ne sont pas égaux face à la question de l’entretien. En effet, certains volets vont demander beaucoup de temps et de régularité, d’autres vont être fortement réglementés par des normes !

Voyons ensemble les types d’entretien nécessaire selon votre volet :

 volets roulants nîmes

 

  • Pourquoi entretenir mes volets roulants ?

Comme nous l’avons évoqué précédemment, certains volets demandent un entretien très régulier et rigoureux ; parmi ceux-là, vous trouverez les volets roulants !

Outre les problèmes liés au côté mécanique de ces volets, l’entretien vise également à entretenir l‘esthétisme du volet, à le protéger des diverses intempéries !

Voila donc, les deux facteurs pouvant affecter quant à la sécurité de vos volets si jamais vous ne vous en préoccupé jamais.

Par ailleurs, si vous faites partie de ces personnes qui ne souhaitent pas traiter leurs volets, nous pouvons que vous conseiller d’entretenir de façon très régulière vos volets roulants. Sans quoi, ils vont vite se retrouver avec une couleur terne, passée et cela rendra votre extérieur beaucoup moins esthétique.

  • De quelle manière entretenir mes volets ?

En partant du principe que les volets roulants fonctionne grâce à des “roulettes”, à des petites pièces, il est important de nettoyer chacune d’entre elles régulièrement. En effet, lorsqu’un problème est détecté, c’est souvent dû au dysfonctionnement de l’une de ces toutes petites pièces : cela peut être aussi le tablier, les lames et le coffre d’enroulement,… C’est pourquoi vous devez avoir le réflexe d’enlever les éventuelles poussières, l’humidité et autres le plus rapidement possible . Ces travaux sont plus que nécessaires après de fortes rafales de vent, ou après un gros orage.

Il est important de souligner que, l’humidité constitue le facteur principal à combattre. Dans la mesure où les gouttes de pluie vont venir s’incruster un peu partout dans le mécanisme de vos volets, vous ne pouvez zappé cette si importante étape à chaque fois que des intempéries surviennent. Ces petits gestes réguliers vont vous permettre de garder beaucoup plus longtemps vos volets à l’état de neuf !

  • Quelles autres pannes je peux rencontrer ?

Si malgré l’entretien soigné que vous avez porté à votre volet, celui-ci, arrivant en bout de vie, devient capricieux à la montée et à la descente: grince ou bloque. Peut être est il temps d’en changer ou de faire remplacer les pièces défectueuse. Prenez contact avec un professionnel du volet roulant qui saura diagnostiquer l’origine de la panne et vous conseiller au mieux dans les réparations à apporter.

Vous voilà maintenant prêt pour un entretien sans reproche ! Alors, à vos éponges !