entretien porte bois

Comment entretenir une porte en bois ?

L’humidité, le vent, et même les rayons du soleil détériorent facilement le bois. Il est donc primordial de protéger votre porte en bois. Pour cela il faut que celle-ci soit lasuré. Voici quelques conseils pour réaliser vos travaux.

 

Retirer la porte

  • Protégez le sol en disposant des bâches, journaux ou cartons.
  • Dégondez la porte en la soulevant soit à l’aide d’un lève-porte, soit en vous servant d’un pied de biche posé sur une cale de bois et faisant office de levier.
  • Posez-la sur des tréteaux.

Retirez les paumelles et les poignées ainsi que toutes les ferrures et décorations afin de pouvoir travailler plus facilement.

Protéger les murs

  • Appliquez autour du cadre des bandes de ruban adhésif, afin de ne pas baver sur les murs lors de l’application de la lasure.
  • Pensez à protéger le sol, à la base de l’huisserie de la même manière.

Préparer le bois

  • Si votre porte est neuve et n’a jamais reçu de peinture ou de vernis, il vous suffira de l’égrener soigneusement. Pour cela, poncez très légèrement de manière à faire disparaître toutes les aspérités granuleuses d’un mur ou d’une planche en bois. Ensuite, dépoussierez soigneusement.
  • Si votre porte a déjà été vernie ou peinte, un décapage est obligatoire pour obtenir un rendu final de qualité. Le but de ce décapage est de retrouver un bois brut. S’il y a eu plusieurs couches de vernis ou de peinture, commencez par retirer les premières couches avec un décapeur thermique. Prendre garde au bois qui peut être très vite abîmé avec ce type d’appareil. Ensuite, pour terminer le décapage, utiliser un décapant chimique que vous étalerez au pinceau. Laissez-le agir quelques minutes. Lorsque la couche de vernis ou de peinture est bien imprégnée, grattez-la avec une spatule puis brossez le bois. Rincez-le à grande eau et laissez-le sécher. Reprenez ensuite le cours normal des opérations, égrenage, brossage, dépoussiérage.

Bon à savoir : Le chêne et le châtaignier sont des bois tanniques, il faudra donc les rincer à l’alcool à brûler.

  • Si la couche de lasure que vous avez l’intention d’appliquer procède d’un entretien courant et régulier. Nettoyez la porte avec une lessive dégraissante. Égrenez-la, puis dépoussierez-la soigneusement. Par contre, si le bois est abîmé, un traitement comme pour les bois peints ou vernis, avec décapage, sera nécessaire.

Appliquer un fongicide et un insecticide

Si le bois de votre porte semble être attaqué par des champignons, des moisissures ou rongés par des insectes, il faut impérativement le traiter avant toute application de lasure. En général il est conseillé de suivre les indications des fabricants des produits de traitement de bois intérieur. Après avoir éliminé les parties abîmées, en les rebouchant éventuellement avec de la pâte à bois (ou mastic à bois pour les gros trous):

  • Appliquez ou injectez le fongicide ou l’insecticide.
  • Retirez les traces de moisissures et dépistez les causes d’humidité.
  • Ensuite, nettoyez le bois, poncez-le, brossez-le et dépoussiérez-le.

Réparer une porte abîmée

Si votre porte est trop abîmée, il faudra bien souvent la réparer avant de songer à la traiter.

    • Si le bois est noirci, pour cause d’humidité, utiliser un éclaircisseur après avoir traité les causes de cette humidité.
    • Si le bois est vermoulu, grattez-le, enlevez les parties trop friables puis appliquer un durcisseur et une pâte à bois.
  • Si votre porte est fissurée, ou trouée, rebouchez les interstices avec de la pâte à bois. Poncez après séchage et dépoussiérez.

Pour plus d’informations ou la réalisation d’un devis rendez vous sur notre page contact.